No image

Quel apport du christianisme dans l’espace public?

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

en l'Eglise Notre-Dame des Anges de Bordeaux, avec le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France M. Jean Picq, président de Chambre honoraire à la Cour des Comptes, professeur à Sciences Po le P. Alain Thomasset, sj, professeur de théologie morale au Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris, président de l’ATEM (Association de théologiens pour l’étude de la morale) Débat animé par le P. Henri Laux, président du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris puis, à Bordeaux, par le P. Pierre Salembier, sj, et une personne référente. "A l’heure où les débats sur la laïcité se multiplient et attisent des oppositions, le christianisme est interrogé de toute part. Doit-il se replier dans la sphère privée ou a-t-il des ressources à faire valoir dans l’espace public? N’a-t-il pas quelque chose à dire, qui puisse aider la société à progresser dans le sens de la justice, du respect mutuel, voire de la fraternité? En somme, comment la foi chrétienne peut-elle éclairer notre quotidien? Et comment va-t-elle stimuler notre capacité à imaginer le monde et son avenir? L’enjeu sera de rendre davantage présent le message évangélique, message d’espérance pour tous!"

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

  • Quel apport du christianisme dans l’espace public?
  • 2015-06-02T19:00:00+02:00
  • 2015-06-02T21:30:00+02:00
  • en l'Eglise Notre-Dame des Anges de Bordeaux, avec le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France M. Jean Picq, président de Chambre honoraire à la Cour des Comptes, professeur à Sciences Po le P. Alain Thomasset, sj, professeur de théologie morale au Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris, président de l’ATEM (Association de théologiens pour l’étude de la morale) Débat animé par le P. Henri Laux, président du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris puis, à Bordeaux, par le P. Pierre Salembier, sj, et une personne référente. "A l’heure où les débats sur la laïcité se multiplient et attisent des oppositions, le christianisme est interrogé de toute part. Doit-il se replier dans la sphère privée ou a-t-il des ressources à faire valoir dans l’espace public? N’a-t-il pas quelque chose à dire, qui puisse aider la société à progresser dans le sens de la justice, du respect mutuel, voire de la fraternité? En somme, comment la foi chrétienne peut-elle éclairer notre quotidien? Et comment va-t-elle stimuler notre capacité à imaginer le monde et son avenir? L’enjeu sera de rendre davantage présent le message évangélique, message d’espérance pour tous!"